Fabrication d’un poêle à pyrolyse & granules – pots en terre cuite – les essais

Modèle avec perles d’argiles, fonctionne très bien. (détails poêle a bois partie 2))

Voici le dernier modèle qui n’a pas encore été allumé (Aout 2019) car le séchage de l’enduis demande 30 jours avant l’allumage. Il est fabriqué sur le principe du poêle dragon à la différence que le foyer et la cheminée est confinée par 2 autre pots remplis de mortier réfractaire, l’air chaud monte dans la cheminée de boites de conserve et redescends dans l’espace vide entre les petits et gros pots pour s’évacuer par la sortie au milieu du premier pot. Le chargement de granules se fait par cartouches faites avec des canettes(au départ) car maintenant il y a un chargeur de granules . Cliquez ici pour aller directement à la présentation.

Je vais vous expliquer dans cet article comment construire un poêle à granules/bois pour faire un chauffage d’appoint voire plus … Tout d’abord vous devez avoir un conduit d’évacuation genre conduis de cheminée ou conduis d’aération, attention vérifiez qu’il n’y ai pas de communication avec des parties communes si c’est un immeuble auquel cas vous risquez d’enfumer vos voisins.

Il faut savoir une chose concernant les granulés de bois: le problème c’est que ça ne s’enflamme pas tout seul comme juste en mettant une allumette, il faut l’aider. Ma première méthode était pour le faire prendre d’imbiber en surface du White spirit désodorisé. Selon le format du foyer il faut compter 2 à 3 cuillères a soupe de Whith spirit. Pour qu’il continue de brûler il lui faut un foyer bien confiné avec un matériau réfractaire et une bonne aération pour obtenir un bon tirage.  J’ai aussi une autre astuce pour qu’il ne s’éteigne pas c’est de le mélanger à l’avance avec de l’huile de colza (la moins chère). Ensuite j’ai mélangé à chaque allumage le granule avec de l’alcool ou white spirit désodorise dans un petit recopiant au préalable afin qu’il s’enflamme mieux. Finalement j’ai trouvé la solution: sans l’imbiber d’alcool ou de white, juste avec des allume feu que je fais moi même sous forme de mèches faites avec du papier toilette vrillé et plongé dans de la bougie fondue à la casserole. C’est le top, ça brûle pendant quelques minutes et en fondant il se mélange aux pellets qui s’allume sans problème.

Aujourd’hui (on est en fin octobre 2019) j’ai fabriqué 5 poêles à bois dont 4 en pots en terre cuite

Avant d’arriver au résultat tout à fait satisfaisant, j’ai fait de nombreuses expériences et essayé divers types de combustibles, divers prototypes de poêles. Les poêles que j’ai fait m’on permis de brûler du granule, du chiffon imbibé d’huile, du bois, des cartons d’emballage, des pubs de boite aux lettre.  Pour le chiffon il vaut mieux que ça soit du coton par contre vaut mieux éviter à la longue ça encrasse.  

J’ai cherché sur Youtube des idées, j’ai trouvé des choses intéressantes qui m’on inspirées, le principe dit Tajine ou pots en terre cuite est fonctionnel, cela dégagé bien de la chaleur seulement je trouve que les bougies ne tiennent pas assez longtemps et ça fait consommer beaucoup de bougies et il faut en mettre plusieurs dans une pièce selon le volume. J’ai donc essayé de faire des bougies avec de l’eau et de l’huile, oui ça marche mais c’est pas top, ça fait de la fumée noire.

Par la suite alors que j’étais tombé en panne de gaz je suis tombé sur le réchaud à gaz fait avec une canette de bière, j’ai tout de suite essayé le truc, je dois dire que c’est assez concluant, ça marche bien, il faut remettre de l’alcool à brûler ça fait à peu près  10 /15 mn selon le format  mais ça marche.

Du coup il m’est venu l’idée de faire la combinaison des 2 pour faire un chauffage d’appoint en utilisant l’alcool a brûler comme combustible et les pots en terre pour diffuser la chaleur.

Avant que je fasse la rénovation il y avais une vielle cuisinière a charbon et une hotte donnant sur  un conduis de cheminée que j’ai enlevée et remplacée par panneau en bois pour fermer le plafond. Il aurait été dommage d’avoir un conduis d cheminée et de ne pas s’en servir !

Voici les photos des différents essais de prototypes avant d’arriver au modèle final, j’ai commencé avec un trou de diam 20 puis élargi les trous à l’intérieur et extérieur pour l’évacuation des fumées dans le conduis de 90, et amélioré l’esthétique du socle mais ça ne suffisait pas j’ai du élargir plus avec un trou à la scie cloche diamant. Le prototype final sera en fait une cheminée à foyer fermé avec une fenêtre que vous pouvez voir fonctionner en bas de la page. 

Après avoir modifié quelque peu le foyer j’obtiens 1h45 de chauffe par fournée.

   

Alors la j’ai tenté d’agrandir l’évacuation en faisant des trous mais ce n’est pas suffisant ! il faut prendre la scie cloche à diamant pour faire un trou au centre d’au moins 6 -v 7 cm de diam. On apprends de ses erreurs…

Concernant le foyer j’ai découpé le couvercle de la boite et percé de trous pour faire une grille support au granules que j’insère dans la fente découpée par le coté maintenue par des vis de l’autre coté, j’ai aussi fait des trous au dessous de la boite, le yet étant de favoriser l’arrivée de l’air pour la combustion.

 Les poignées sont bien pratique, l’idée est bonne mais la  manière de les faire n’est pas bonne car avec un trou plus large du coup ça ne tenais plus, il faudrait en fait les faire à l’horizontal ou alors faire les 2 trous de fixation sur le gros pot.

Alors avec un tuyau comme ça, ça fonctionne,  mais des fumées ressortent par le bas.

 

 

 

Voici la version améliorée avec un petit pot à l’intérieur en suspension du haut du 1er pot et posé sur un socle fait avec des barres de fer tordues et assemblées (voir détails dans la vidéo) Le trou de passage des fumées a été élargi aux 2 pots externes. Avec un tuyau d’évacuation de 80, je n’ai plus aucune fumées.

 

Version 1 

J’ai ajouté un pot au dessus mais avec juste 2 pot le petit à l’intérieur qui fait office de chambre à combustion + le gros à l’extérieur fonctionne très bien, en fait j’ai essayé de faire bruler des granulé s de bois mais ça fait trop de fumée, je pensais pouvoir les arrêter en faisant un plus grand volume de cheminée d’évacuation d’air mais ça ne suffit pas, il faut en fait élargir les trous à au moins 6 cm,  par contre les poignées sont très utiles pour éviter de se bruler les mains lorsqu’il faut remettre du combustible.

Du coup j’ai trouvé un mélange qui va bien c’est alcool+ huile, l’alcool brule vite et fait une bonne combustion et l’huile est plus longue à bruler.

Le matériel est assez simple, j’ai utilisé un moule à gâteaux pour la commodité du perçage et des reliquaires pour faire des support  , en fait il y a plus simple à faire avec 4 barres de fer ou d’aluminium assemblées en escalier. Pour le bruleur une boite à biscuit ou à thé, c’est pratique pour faire des trous afin de laisser passer l’air sinon pas de combustion ou alors ça s’éteint vite.

On peut aussi faire ca avec des reliquaires assemblés comme support et utiliser une grosse boite de conserve ou pot de  peinture  avec 3 canettes de  boisson coupée incrustées dedans et le vide rempli avec du sable, celui-ci produira de la chaleur avec inertie. On peut aussi remplacer les 3 canettes par une boite de conserve et y faire un foyer pour le combustible à poser dessus.

Modification du premier, attente de 48h pour le séchage de l’enduis, donc bricolage rapide d’un autre.

   

Bon c’est top d’un point de vue esthétique, j’en conviens et puis le combustible sans évacuation ca dégage des odeurs pas très agréables, passons… 

Comment ça marche ?

Le principe c’est que le pot intérieur chauffe à très haute température, l’air est aspiré par dessous et par les cotés , il est chauffé et ressors par les cotés du pot intérieur, remonte le long de la paroi intérieure de gros pot et réchauffe celui-ci qui diffuse la chaleur, attention ce n’est pas un fake, ça fonctionne vraiment et vous ne pouvez pas poser la main dessus une fois que le pot a chauffé ! A PROTÉGER DES ENFANTS EN BAS AGES !

Le pot suspendu a aussi une fonction de bloquer les flammes de sorte qu’elle ne montent pas trop en hauteur si il y a trop d’alcool pour l’allumage.

Personnellement comme je met du granule de bois j’utilise de l’alcool à brûler dans le quel je met un peu d’huile pour une combustion plus lente  et ça allume mieux le granule.

Voici ce que j’ai utilisé pour ce modèle, ce sera bien amélioré plus tard dans la version 3 

Pour résumer:

  • 2 ou pots en terre les miens font 22 cm de diam et 21 de hauteur  pour le plus gros et l’intérieur 12 cm de diam, celui du dessus fais 13 cm de diam.
  • un moule à gâteaux en métal
  • 8 petites équaires de 3 cm
  • 8 équaires de 8 cm + 4 équaires de 6 cm pour le support du petit pot intérieur et la fixation de la boite
  • 2 équaires plates pour la suspension du pot
  • Une tige filetée ou un tube aluminium
  • Une poche de vis de 4 avec écrous
  • un tasseau de 2 cm
  • un raccord de cuivre de 17/21
  • Un tube en métal de 21 mm ou tube de cuivre de 16 minimum (longueur selon votre ou se situe le conduit)
  • Un tube de multi-couche diam 16mm, (le multi-couche étant souple et pas cher,)   un conduis de d’évacuation  80 métallique
  • Du coton hydrophile ou un chiffon en coton ou granulés
  • une bouteille d’alcool à bruler + huile,  white spirit pour l’allumage des granulés ou pour faire la flamme à condition  d’avoir une évacuation vers conduis de cheminée ou aérateur aspirateur de fumées.

————————————————–

Notez que le tube en fer n’est pas soudé afin de pouvoir le sortir pour soulever les pots, d’ou la nécessité de faire un support pour le maintenir en place prêt à refermer.

Note : pour une meilleure évacuation des fumées il vaut mieux élargir le trou des 2 pots avec une scie cloche diamant et changer le tuyau de 20 par un conduis flexible diam 80.

il est possible de ne pas mettre de pot à l’intérieur si il y a suffisamment de flammes car ce système est utilisé dans le cas d’une chaleur obtenue par 3 bougies (le petit pot condense la chaleur).

Version avec barre de fer forgé:

Cette version est pas mal, par la suite j’ai opté pour des foyers fermés…

  • 3 pots en terre
  • 4 équaires de 6 cm (pour faire des poignées) ou poignées directement
  • Un tasseau pour les poignées ou manche à ballet
  • mortier réfractaire pour l’assemblage des pots (on peut aussi les assembler avec des reliquaires plates et des boulons)
  • Une barre aluminium ou tige filetée + reliquaire plate
  • Des boulons + écrous de diam 4
  • une boite en fer pour le foyer à granules
  • un conduis de 80
  • 2 barres de fer forgé 12 x 3 mm (longueur 1 m)

Il vous faut :

une perceuse + plusieurs mèches fer (ça s’use vite!)

Une scie cloche diamant pour carrelage

un pistolet à tubes pour l’enduis

Un étau pour tordre les barres.

Ce système est pas mal mais tant qu’à faire je vous conseillerais plutôt la version foyer fermé avec fenêtre , l’avantage c’est qu’il n’y a pas besoin de faire de supports ou socle ni de de poignées.

##### Mise en garde !!!! 

* Attention à bien doser la quantité de coton ou chiffon + combustible – Trop de liquide inflammable peut faire des petites explosions qui sortent du pot si les trous d’évacuation ne sont pas assez large.

Ne pas poser à coté de choses facilement inflammable (rideau nylon, etc…)

*Ne jamais verser le combustible sur la flamme

*Prévoir l’évacuation des fumés vers un conduis d’évacuation

*Ajouter en sécurité un grattoir à casserole (paille de fer) dans le conduis pour stopper les flammes au cas ou celles ci seraient trop importantes et penser à le nettoyer à l’eau assez souvent pour ne pas que les fumées soient bloquées.

Dans la première vidéo j’avais trop mis de tissus imbibé de liquide inflammable…le problème est maintenant réglé avec l’agrandissement des trous d’évacuation.

Voici maintenant la nouvelle version au look un peu plus présentable, bien  avec un foyer fermé et fenêtre d’ouverture ! C’est pas encore tout à fait ça mais y a du progrès…




Donc voici le prototype d’un modèle qui pourra prendre sa place dans votre salon, la prochaine amélioration va consister à réduire, voir rendre invisible les joints de fixation au mortier réfractaire et lui mettre des poignées de fenêtre un peu plus design… Avouez que pour le prix de reviens c’est déjà pas mal ! 

A peu près 7 euros de pots (2 de 20cm de diam, 2 de 12, un de 9)                       
Un dessous de pot de 15 m de diam : 1,30 eur    
Une boite de thé ou de conserve : récupération
 Un conduit d’évacuation gaine semi rigide 5,40 euros                                          2 raccords de gaines + serrage à peu prés 10 euros 
Une barre d’aluminium de 1 cm x 1 m + vis de 4 ou 5 + écrous : 5/ 6 euros      Du mortier réfractaire : 1 tube = 8,35 euro ( on peut en faire 2 avec un tube), (il est possible cependant de s’en passer en faisant un joint avec du papier aluminium de cuisine)
1 penture anglaise 1,05 euros

En supposant que vous n’ayez aucun des éléments cités ci-dessus vous 
pouvez le fabriquer pour moins de 40 euros !

Évidement il est possible de construire un modèle de taille supérieure en utilisant des pots de taille supérieures si votre pièce à chauffer est volumineuse.



Pour sortir les cendres et recharger en granules : 
  une pince et récipient en métal car il peut y avoir des braises ardentes.

La chaleur dégagée dépends de la taille du foyer, j’ai fais un foyer avec une cartouche de de bouteille de gaz vide de 9 cm de diam et le dégagement de chaleur est nettement plus élevé, on sens le rayonnement de chaleur jusqu’à 2 m.

En faisant un foyer avec une boite de conserve (format petite boite à chat) j’obtiens 1h20 de flammes et 30 mn de chaleur rémanente avec les braises et la chaleur des pots. En fait pour obtenir plus ou moins de chaleur il faut faire plusieurs format de foyers.

Ps: si vous utiliser une recharge de gaz vide faites un trou au dessous et élargissez le trou du dessus afin de le remplir d’eau et la vider complétement de sorte à évacuer le gaz restant afin de le découper sans risque.

Voici le petit dernier: le poêle a granule plaque de cuisson, si vous avez une cuisinière à gaz, ça tombe pas toujours bien lorsque celle ci est vide ou que vous avez une plaque de cuisson et vous subissez une panne de courant, vous ne serez pas pris au dépourvu avec cette solution, d’autant plus que cela permet de faire quelques économies. si l’on compare le prix de la bouteille de gaz et le prix du granule de bois c’es clair que pour le prix vous pouvez cuisiner et vous chauffer par la même occasion durant l’hivers…

Toujours dans le même principe de combustion, ce coup ci sans le pot intérieur mais avec une plaque de cuisson qui est tout simplement le fond d’une casserole en alliage découpée à la meuleuse fixée avec 3 boulons et collée avec le mastic réfractaire.

Ce modèle est vraiment le prototype d’essai, je n’avais pas le bon matériel d’ou les fissures et le rafistolage mais je suis en train de le refaire au propre.

Quelques petites mises à jour

Sur celui de droite j’ai fait un enrobage du foyer avec du sable en rajoutant coupelle percé au diamètre d’une boite de conserve et avec un trou pour laisser passer l’air pour la combustion. Le sable a pour effet de générer de la chaleur rémanente, le volume intérieur étant plus petit les parois chauffent mieux. J’ai aussi aplani les bords 2 pots que j’ai fixés avec 2 équaires aplaties et reformées .

Celui de gauche j’ai aplati le bord et ajouté de l’aluminium pour que ça soit hermétique par contre je vais devoir faire un trou d’arrivée d’air dans la partie haute et le rendre réglable car du coup je n’ai plus assez de tirage.

poêle à bois

Amélioration 23/01/2019

Le pot de droite a été un peu amélioré en recoupant le pot intérieur pour avoir plus de marge, allongé le foyer et rajouté une couche de sable, le seul soucis maintenant et la nécessité d’un aspirateur pour enlever les cendre qui tombent au fond. Alors ça fait une belle flemme qui reste allumée jusqu’à la fin de la combustion si la fenêtre reste fermée a moins de verser une cuillère d’huile de temps en temps auquel cas ça dégage plus de chaleur par contre cela demande plus de maintenance/nettoyage.

Le poêle de gauche a été refais avec un autre pot et une poêle dont j’ai enlevé la poignée. La j’ai remplacé l’enduis réfractaire par du papier aluminium mais pour ce qui est de l’étanchéité ce n’est pas encore ça… Heureusement j’ai trouvé un enduis réfractaire spécial cheminées qui fixe sur le métal, 48 h d’attente pour le séchage…

Voila un chauffage fonctionnel qui demande quand même de s’en occuper, 1h40 de combustion sur un pareil sur l’autre, on peur pas être tranquille mais bon pour le prix et les économies ça vaut le coup de faire un petit effort.

La suite page 2

poêle roket

J’ai plusieurs modèles à vous proposer, je vais commencer par le modèle qui le plus facile à faire, le modèle pot de peinture.

Tout d’abord je dois préciser que selon votre foyer (distributeur de pellet ou canette il faudra ajouter un peu de d’alcool à brûler ou de white spirit pour le faire prendre, dans mes distributeurs j’arrive à le faire prendre avec des… Lire la suite

500 milliards de dollars c’est la valeur totale de la somme des investisseurs venants des 4 coins du monde créer une ville entièrement robotisée et gérée par intelligence artificielle pour réinventer le futur. Cette ville géante dont les travaux commencent en 2020 verra sa première structure émerger aux environs de 2025 pour arriver à son apogée en 2050.

Cette ville qui se présente comme univers paradisiaque carrefour des nouvelles technologies… Lire la suite

Les chiffres parlent : chaque années on compte dans le monde 6 millions de morts par le tabac et 7 millions de morts par la pollution de l’air. La pollution de l’air ne fait pas seulement tousser. Elle tue. En masse. Chaque année, 7 millions de personnes meurent sur la planète parce quelles respirent un air surchargé en particules fines.

La pollution a un… Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *